1336 - Histoire d'un phénix


Cette semaine, Kiyo vous fait découvrir la marque 1336, véritable phénix, qui a su faire face à la délocalisation en proposant un modèle alternatif d'entrepreneuriat.

Pourquoi 1336 ?

Tous les projets ne sont pas de longs fleuves tranquilles.​​

Les succès naissent parfois dans la douleur.

Pourtant le thé « éléphant » avait tout d’une success-story.

Créée en 1892 par 2 frères, la maison de thé s’agrandit et se développe, avant d’être intégrée en 1977 à Fralib, une filiale d’Unilever.

Produit incontournable dans nos cuisines, le groupe annonce pourtant la fermeture de l’usine en 2010, et la délocalisation en Pologne de la production (et donc des emplois).

Face à cette décision qui a pour conséquence de mettre 182 salariés au chômage, les équipes s’organisent et votent l’occupation de l’usine. Malgré 3 annulations du plan social par la justice, le groupe s’entête et refuse de revenir sur sa décision. S’ensuivent plusieurs mois de grève, de mobilisation, et le boycott des produits Lipton.

Au total, la lutte des salariés durera 1336 jours.

Face à ce blocage, une solut